À PROPOS

Le projet Créer en Afrique Centrale : Soutien aux secteurs de la culture et de la création est cofinancé par le Programme ACP-UE Culture, une initiative conjointe de l’Union européenne et de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) dont le mandat consiste à stimuler le potentiel du secteur culturel et créatif ainsi que sa contribution au développement socio-économique des pays ACP.  

Le projet a pour but de soutenir les industries culturelles et créatives (ICC) et vise notamment huit pays de la région d’Afrique Centrale : le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, la République Démocratique du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, São Tomé-et-Principe et le Tchad. 

Dans ce contexte, Créer en Afrique Centrale a pour objectifs de :

•    Favoriser, par le biais de soutiens financiers ciblés, le développement intégral des ICC en tant qu’acteurs économiques, sociaux et culturels.
•    Renforcer les capacités des ICC et les mettre à niveau, renforcer les capacités des structures d’appui et d’encadrement des acteurs culturels et de leurs faîtières. 
•    Promouvoir un environnement favorable pour un meilleur et plein accès aux marchés nationaux, régionaux et internationaux des produits et services culturels générés.                  

Ce projet vise notamment les artistes et les professionnels de la culture, les entreprises et organisations de la société civile, les groupes vulnérables (femmes, jeunes, minorités, etc.), les médias locaux, régionaux et internationaux, ainsi que les autorités publiques locales et nationales. Il vise également la population générale locale qui sera bénéficié par les résultats à long terme du projet. 

Les principales activités mises en œuvre sont :

•    Trois appels à propositions pour soutenir environ 40 projets de production de biens et services culturels de haute qualité ;
•    Des séminaires et des ateliers de renforcement des capacités des différents groupes cibles aux niveaux sous-régional et transrégional ;
•    Une campagne de sensibilisation visant à démontrer le potentiel du secteur culturel et créatif et à encourager les autorités nationales et locales à mettre en œuvre des politiques culturelles ciblées ;
•    Des activités de réseautage afin d’ouvrir un dialogue entre professionnels et décideurs politiques.

Le projet s’étendra sur une durée de 40 mois, à partir de décembre 2020 et jusqu’en mars 2024. Il est mis en œuvre par Interarts, Culture et Développement, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, et l’Institut National des Arts in Kinshasa. Le Centre régional pour les Arts Vivants en Afrique – CERAV/Afrique, Arterial Network et Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) sont partenaires associés du projet.

 

 

  • projet 3
  • oacp
  • acp-eu
  • European Comission
  • projet 3
  • Interarts
  • CetD
  • CEEAC
  • INA